Le site du Château Soudars

  Accueil
  Mes propositions du moment
  Travail au Vignoble
  C’est quoi ? D’où ça vient ?
  Mes conseils
  Qui sommes-nous ?
  Recettes



VOTRE COMPTE


> Créer un compte



VENTE EN LIGNE

> Accès à la boutique
> Offre découverte
> Mon panier d'achats
> Conditions de vente



  CONTACTEZ NOUS
  contact@chateausoudars.com
  Tél : +33(0)5.56.59.36.09
  Fax : +33(0)5.56.59.72.39

Qui sommes-nous ?


Historique professionnel de plus de deux siècles d’activité de la famille MIAILHE dans les vins de Bordeaux et particulièrement ceux du Médoc.

Rien ne prédestinait ainsi cette famille bourgeoise qui s'établit à Portets (Graves) au milieu du XVIIeme siècle, fuyant le Tarn et Garonne et parait-il aussi des problèmes liés au protestantisme.

Le premier à rentrer dans la profession de courtier fut Elie, nommé courtier royal par lettres patentes en 1793. Elie fut donc à l'origine de ce bureau de courtage du même nom dont la structure juridique remonte à 1818 et où les générations successives exercèrent cette profession sans discontinuité jusqu'au début des années 1970.

Arnaud-Félix succéda à son père Elie, puis Elie-Edouard qui se rendit célèbre pour avoir défendu la profession dans l'important procès des courtiers du XIXème où il s'agissait d'obtenir de l'administration le changement des règlements régissant la répartition géographique attribuée à chaque courtier. La famille MIAILHE participa aussi au fameux classement de 1855.

Frédéric succéda : il fut le premier à devenir viticulteur (Château Siran) par un hasard de sa vie privée, son mariage.

Ses deux fils Louis et Edouard développèrent considérablement cette activité de courtage et leur dynamisme les incita à investir dans la viticulture médocaine entre 1920 et 1950, date de séparation de leurs affaires communes.

Ainsi, dans les années 20, la Grande Guerre a porté un coup fatal au Médoc et malgré la conjoncture défavorable, Edouard et Louis Miailhe, achètent le Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande. C'est en 2008 que May-Eliane, fille d'Edouard, s'en sépare.

En 1938, avec trois familles bordelaises, les frères Miailhe s'unissent pour reprendre le Château Palmer, dont Edouard assuma la gérance sous l'occupation allemande. En 1950, les parts ont été transmises a la fille aînée d'Edouard et ensuite vendues.

De nos jours, il n'y a qu'un des enfants d'Edouard, Alain qui est toujours viticulteur à Château Siran et c'est son fils, Edouard qui gère la propriété.

A partir de 1945, les frères Miailhe achètent le Château Citran et en assurent la direction jusqu'en 1979 ou la propriété est transmise a la fille de Louis puis vendue en 1987.

En 1924, Louis achète le Château Coufran qu'il transmet à Jean, un de ses trois enfants qui fut le dernier courtier à exercer. Entré dans la profession très jeune en 1941, il du l'abandonner au début de la décennie 1970 pour diriger les vignobles de son groupe familial.

En 1975, après un achat en association avec une famille bordelaise, Jean devient pleinement propriétaire du Château Verdignan.

Au début des années 80, il prit progressivement du recul par rapport à cette activité pour se consacrer toujours plus au syndicalisme professionnel : une action d'au moins 30 ans tout d'abord à la présidence des Crus Bourgeois puis celle du Syndicat Viticole Médoc et Haut-Médoc. La publication pour Vinexpo 2003 du premier classement officiel des Crus Bourgeois du Médoc pour lequel il aura tant oeuvré a coïncidé avec sa dernière implication dans cette profession.

Fils de Jean, Eric est la septième génération. Il commença sa vie professionnelle en 1972. Passionné de viticulture et d'oenologie, il assure dès le début des années 1980 le gros de la commercialisation et la direction des vignobles familiaux (Château Coufran et Verdignan).
Peu après, il en assumait la direction de l'exécutif et l'intégralité de la commercialisation.
Parallèlement à cela, il eut très tôt le souhait de créer son propre vignoble. Ainsi, la belle histoire Château Soudars commença en 1973 ; elle fut réalisée avec peu de moyens mais beaucoup d'énergie. Ce jeune vignoble servit souvent de laboratoire d'essai.

Travaillant avec son père au Château Soudars, puis Coufran et Verdignan, Lovely est la huitième génération. Philippine et Charlotte, ses deux filles, seraient la neuvième génération !




Biographie

Je m'appelle Lovely, j'ai 35 ans. Issue d'une famille implantée depuis longtemps dans le Bordelais, je suis restée dans le Bordelais jusqu'à mon bac (d'abord à St Estèphe puis à Pauillac et enfin 9 années à Saint Joseph de Tivoli à Bordeaux).

Diplômée BAC Économique et Social en 1997, j'ai souhaité intégrer l'European Business Programme (Ecole de commerce de l'ancien Groupe E.S.C. Bordeaux aujourd'hui baptisé Bordeaux École de Management - KEDGE Talence).
Ayant choisi le programme France/Espagne, j'ai habité Madrid (Espagne) et Bordeaux en alternance pratiquement tous les semestres pendant 4 ans. Les élèves sont des différents pays partenaires, j'ai donc eu la chance de côtoyer plusieurs nationalités à la fois, le tout regroupé en promotions différentes chaque année et dont les cours étaient soit en espagnol soit en français en fonction du pays où nous étions.

Dans le cadre de cette formation, j'ai effectué mon premier stage dans la direction Marketing de la Caisse Régionale de Crédit Agricole à Bordeaux en 1998 pendant un semestre. En 2000, pour mon second stage, je suis allée à la Tonnellerie Victoria (Groupe RADOUX à Haro-Espagne) pendant 6 mois.

Diplômée de l'E.B.P. Bordeaux en 2001 (en réalité, c'est un double diplôme ; de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Bordeaux, et de la Camara de Comercio i Industria de Madrid en Espagne), j'ai décidé de revenir à Bordeaux pour approfondir mes connaissances dans le viticole.

Immersion dans le vignoble avec un stage de vinification au Château LAGRANGE (Saint Julien) puis j'intègre le Master « Gestionnaire de Domaines Viticoles » à l'Institut National des Ingénieurs de Travaux Agricoles (2001/2002).

Fin 2002 - début 2003, c'est la grande aventure qui commence dans l'entreprise familiale de Château Soudars. Une année en alternance puisque j'ai souhaité suivre les cours du Diplôme Universitaire d'Aptitude à la Dégustation de la Faculté d'oenologie de Bordeaux pour compléter ma formation.

D'abord, en charge de différents projets (Marketing, entre autres), il m'a paru logique que le Château Soudars ait un site Internet. Chose faite en 2003 puis un blog en 2006 avec une vente en ligne.

Je réalise un second projet en 2006 ; m'impliquer dans la commercialisation, la conception et l'élaboration des produits de Soudars mais aussi des deux crus familiaux (Châteaux COUFRAN et VERDIGNAN).

Un travail très enrichissant et prenant mais j'ai encore quelques projets dans ma poche !
A suivre...

Je suis donc à votre disposition pour réponse aux différentes questions que vous vous posez mais aussi pour traiter vos commandes en Château Soudars.
J'écris tous les textes des différents sujets que j'aborde et les photos sont réalisées par mes soins avec mon matériel.